A Monsieur Le ministre des peches et economie maritime.

La transformation du poisson et le secteur informel le secteur informel nous ne le dirons assez est un secteur qui absorbe beaucoup de petites pêcheries naissantes dont nous pouvons citer; 1. La Raie connue sous le nom Tomblaine 2. Le Mulet 3. Les Ailerons De Requin exporté vers Hongkong 4. Le Tollo Frais sèche et exporte vers l'Espagne et le Nigeria 5. Le Concombre De Mer cuit élaboré et exporté vers la chine et la Corée 6. Le Cymbium Cymbium élaboré sous forme cuite et exporté vers la chine tandis que son rejet et séché et exporté vers le Sénégal sous le nom yet 7. le poisson fermenté de tout genre exporté vers le Sénégal toutes ses activités ;Monsieur le Ministre sont génératrice d'emplois et délaissé par votre département soit pour des étrangers soit pour des exportateurs qui ne font pas de la valeur ajoutée; Pourtant une fois intégré dans votre politique de développement du secteur et encouragé par des micro crédit elles vont contribuer amplement dans la lutte contre le chômage et les entrées de devises; La politique des pêches ne doit pas être spécifique à la limitation d'un quota ou de la détermination simple d'un stock permissible par espèce mais plutôt une politique intégrée qui détermine la valeur ajoutée pour chaque espèce et la meilleure formule de sa commercialisation ainsi que son incidence sur le secteur de l'emploi; Le mulet par exemple dans ses différentes formes de traitement et de commercialisation peut employer plusieurs centaines de coopératives et de main d'œuvre occasionnelle locale, l'octroi de sa capture doit être subordonnée à une appartenance villageoise pour les pécheurs traditionnels et l'existence d'une unité de traitement et de valorisation locale permettant l'emploi de maximum de main d'œuvre locale; Il faut donc faire une similitude entre les emplois génères par une pirogue ou un bateau à terre environ 100 à 150 emplois avec la pêche de telle ou telle espèce; ceci ne doit pas être limitée au mulet mais à toutes les autres espèces pêchées dans nos eaux; Pour cela il faut que le Ministère de tutelle et les organismes internationaux mènent des actions communes pour mettre en place une stratégie de la pêche axées sur les différents types de valorisations de chaque espèces possibles sur le marché internationales en tenant compte des différentes variables économique et sociale sinon toute politique de pêche basée sur le tonnage autorisée par espèce n'aura pas d'incidence sur l'intégration du secteur à l'économie; Tout produit brut doit être interdit à l'exportation et tout bateau sous licence libre ou affrété doit prouver un investissement à terre pour les espèces pêchées par ses bateaux; Il faut qu'il ait émergence soutenue par l'état d'une nouvelle génération d’opérateurs économiques qui mettent en avant une pérennisation d'exploitation de nos richesses halieutiques de façon dirait on analytique par espèces et qui sachent que ces richesses sont nationales et non privés et privées de tout sens de développement durable; Notre pays ne sera que ce que nous en ferons; Notre mer ne sera que nous en voulons soit une mer comme celle de l'Angola vide de poisson ou une mer ou on y exerce une pêche responsable durable pour nous et nos enfants.... Le mulet rappelle aussi la pêche traditionnelle de la raie connue sous le nom de Toumeblane pêchée par les étrangers et traité par les étrangers et vendue aux étrangers par les etrangers;par étranger je veux dire les africains ; Oui cette espèce est quasi exclusive pour les étrangers depuis sa capture jusqu’à son exportation vers leur pays sans aucune valeur ajoutée ou un partenaire mauritanien. L'exploitation traditionnelle de cette espèce et motiver l'emploi de nationaux qui fuient ce type d'activité ayant une odeur nauséabonde.... une sensibilisation est en cours et nécessite aussi le soutien de Ministère de tutelle et toutes les organisations socioprofessionnelle du secteur; Nous souhaitons que le Ministère de tutelle lance une nouvelle dynamique du secteur qui rompt avec le passé en ce sens que la refonte même de la conception de la stratégie de pêche ne soit pas basée sur une vision macroéconomique seule mais plutôt à une conception analytique plus détaillée par espèce et par stock permissible par espèce; Il faut que cette politique puisse définir sur 25ans ce que tous les opérateurs tous les scientifiques tous les intervenants conçoivent du secteur de la pêche et qu’une commission intergouvernementale approuve pour la passer au parlement; Une fois adoptée et quelque soit le ministre ou le gouvernement qui sera sur place il ne fera qu'exécuter une feuille de route préétablie et nous aurons une continuité du développement et non une rupture dans les stratégies comme dans l'état actuel des choses; la Mauritanie y sera plus forte et la paix sociale aussi; Monsieur le ministre Nous osons compter sur votre esprit patriotique pour que les unités de transformation soient encouragés et que des financements leur soient trouvées pour qu'il y ait une meilleure valorisation de nos produits; Notre Gie Etewekoule SARL a beaucoup d'expérience dans ce domaine mais n’est pas encouragée par le système de délaissement de ce secteur ou elle subit la concurrence déloyale des étrangers; Cheibani Joseph Tel 222 23 71 365 source cridem


12/06/2011

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres