Accord de Pêche avec l’UE: Un sixième round mardi à Nouakchott

 

Les négociateurs européens et mauritaniens se retrouvent mardi 26 juin à Nouakchott pour un autre round de discussion afin d’aplanir leurs divergences sur la contrepartie financière et les possibilités de pêche accordées par notre pays aux navires européens.
Ce dernier round critique avant l’expiration du second protocole, qui arrivé à échéance, le 31 juillet prochain, est probablement celui de la dernière chance. Engagés dans une ligne droite, les deux parties tenteront certainement, à la lumière de la résolution du parlement de mars 2010, d’accorder leurs violons (pour la partie européenne en tout cas).
Ce énième round intervient à quelques jours de la visite effectuée dans notre pays par le ministre espagnol de l’agriculture et de l’environnement dont le pays souffre le plus du retard de la conclusion d’un nouvel accord de partenariat de pêche (APP) avec la Mauritanie. Le dernier APP (2008-2012) était le plus important conclu par l’Ue en termes de contrepartie financière et d’accès à la ressource avec un pays tiers.
Cependant, les nombreux écueils rencontrés notamment avec la récession du produit commandent une plus grande précaution en matière de respect des équilibres de la biomasse dans nos eaux.
Un fragile équilibre que le contrat conclu avec l’investisseur chinois Polyhondone ne semble pas prendre en compte.
C’est en tout cas un contrat embarrassant face à ces nouvelles négociations qui se prolongeront jusqu'au 28 juin courant pour parvenir à une issue dans l'impasse de reconduction du dernier APP.

JD (Rejoprao et Le Quotidien de Nouakchott)

 



26/06/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres