Déclaration de la Fédération des mareyeurs sur l'accord de pêche RIM/UE

Pêche

le 14-09-2012 à 10:01

En réaction à une question posée par le site NOUADHIBOU info qui persévère dans le suivi, la couverture et la compilation des opinions au sein de la Wilaya de Nouadhibou, nous annonçons la déclaration suivante autour du dernier accord de pêche entre notre pays et l'Union Européenne.

Cet accord constitue le plus important tournant positif dans la politique des contrats de la pêche maritime Mauritanienne.

Il est clair que ce tournant est à la faveur de la Mauritanie et qu'il
contribuera à limiter le pillage auquel ont été soumises nos richesses maritimes tout au long des dernières décennies.

Il est cependant tout à fait normal qu'il y ait, à cours terme, des répercussions indésirables, ce qui se matérialise à l'état actuel par les manœuvres de refus de l'accord et le débarquement des marins, mais nous croyons que la situation va changer dans le sens positif, au moyen et au long terme, au profit des marins et au profit de la préservation des richesses de nos générations.

Et je crois, pour bénéficier des retombées de cet accord, qu'il faut
prendre les dispositifs nécessaires pour sa mise en œuvre à travers l'augmentation d'appui à la délégation chargée du contrôle et de la surveillance maritime à laquelle s'impose le perfectionnement de l'éducation et de la formation du cadre humain et logistique nécessaire.

Et comme on a contrôlé nos richesses halieutiques dans la mer, nous devons leur en faire de même au sol, en mettant en oeuvre les lois régissant l'exercice des activités de production et de
commercialisation des poissons qu'entreprend, à l'heure actuelle des
étrangers, ce qui constitue une concurrence injustifiable et illégale
dans ce domaine.

Nos compliments pour cet accord et nos félicitations à son Excellence Mr le Ministre et à la commission de négociation pour les résultats réalisés.

Nous demandons d'élargir le champ des reformes pour d'une part :

• Mettre fin au rôle que jouent les étrangers sur le sol Mauritanien de manière illégale;

• Reformer le code des investissements et le décret régissant l'activité des mareyeurs;

• Accélérer la réalisation du projet " l'Alimentation par les poissons".

Et d'autre part :

• L'optimisation du rôle de la Société de Commercialisation de Poissons et l'amélioration de son rendement en lui attribuant ce que nécessite l'atteinte de ses objectifs;

• La poursuite des plans de nationalisation de tous les marins de la
pêche traditionnelle et la contribution par l'appui aux initiatives et aux reformes à ce que le secteur s'auto-organise et s'auto-encadre compte tenu de la particularité de notre population nécessitant l'encadrement suite au manque d'expérience et de conscience de ce dont à besoin le développement d'un secteur aussi important comme la pêche
maritime. Particularité due à notre histoire qui ne s'est liée
auparavant à la mer que très peu.

President de la Federation Mauritanienne des Mareyeurs(FMM)
Mohmed Ould Rabih

 

source  http://www.rim24.info/suite-info.php?var=2359&D%C3%A9claration-de-la-F%C3%A9d%C3%A9ration-des-mareyeurs-sur-l%27accord-de-p%C3%AAche-RIM/UE



14/09/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres