DU POISSON MAURITANIEN POUR LES ALGÉRIENS

 

Cinq licences d'importation ont été signées

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

1200 km de côtes, des milliers de pêcheurs dans le dénuement total et voilà que l'Algérie décide d'importer du poisson.

«L'Algérie privilégie l'importation de poisson et ce dans le cadre de partenariats avec des professionnels de la Mauritanie», a indiqué le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques, Abdallah Khanafou, ajoutant que «cinq licences d'importation ont été ratifiées en ce sens».
Une telle mesure mettra sans aucun doute mal à l'aise les pêcheurs algériens tandis que le département de Khanafou semble avoir tranché en décidant de dénicher les nouvelles ressources permettant de mettre du poisson à la disponibilité du consommateur algérien.
Plusieurs paramètres ont, contre toute attente, concouru à la prise d'une telle mesure. Il s'agit de la faiblesse constatée de la production nationale.
Une étude, réalisée tout récemment par l'Algérie en collaboration avec l'Espagne, a permis de confirmer que les réserves poissonnières algériennes sont figées.
Celles-ci ont été estimées, selon le ministre, à 22.000 tonnes. Aussi, cette même réserve est en régression constante.
Le cap est donc mis sur la production halieutique surtout après la réussite de l'expérience d'un investisseur dans la commune d'Azzefoun dans la wilaya de Tizi Ouzou marquée par l'augmentation perceptible de la production poissonnière. «L'expérience d'Azzefoun a, en un laps de temps, donné ses résultats puisqu'elle est passée de 12 à 24 cages flottantes. Mais cela n'est pas le cas dans toutes les situations étant donné que l'expérience menée dans la wilaya de Ouargla a abouti à un échec cuisant. Un projet d'envergure, que nous allons accompagner mais qui n'a pas donné les résultats escomptés», a expliqué Khanafou.
Du haut du podium du Forum des citoyens du groupe de presse Ouest Tribune, le ministre de la Pêche est longuement revenu sur la politique de son département tout en annonçant autant de décisions dont plusieurs ne feront sûrement pas le bonheur des constructeurs de bateaux de pêche. «Plus d'investissements dans le secteur de la pêche, notamment pour tout ce qui concerne la construction navale», a-t-il annoncé. Sur sa lancée il a ajoutera que «les investisseurs doivent investir dans d'autres domaines vu que le secteur de la pêche est saturé tandis que la construction navale n'a pas d'avenir».
Là encore, plusieurs paramètres sont à l'origine de la mise à l'arrêt des projets d'investissements dans le domaine. Il s'agit entre autres, de la pléthore des professionnels exerçant dans la pêche. En termes tranchants, le ministre a, à partir d'Oran, mis fin aux spéculations qui ont marqué son secteur ces derniers temps.
«Aucune autorisation d'exploitation ne sera donnée par nos directions locales vu que 50% de la flottille de pêche est actuellement stationnée dans plusieurs ports de pêche alors qu'en moyenne, le nombre d'embarcations de pêche à l'arrêt, est de 35%.»
Le ministère de la Pêche compte désormais les embarcations en exercice tout en poussant de l'avant la maintenance et l'entretien des outils existants.
Sur un autre plan, le département de Khanafou semble vouloir occuper une place importante dans la gestion des ports algériens et ce, tout en coordonnant les efforts avec d'autres tutelles comme le ministère des Travaux publics. «Nous avons déposé le dossier, contenant beaucoup de recommandations, auprès de tous les intervenants concernés» a-t-il affirmé.
L'assurance des pêcheurs semble constituer l'une des premières priorités du département de Khanafou.
Sur ce point le ministre a annoncé que «la tutelle est prête à prendre une grande partie des charges liées à l'assurance des pêcheurs», ajoutant que «plusieurs compagnies d'assurances, qui ont été saisies, ont affiché leur volonté quant à négocier».

 

source

http://www.lexpressiondz.com/actualite/151997-cinq-licences-d-importation-ont-ete-signees.html



20/04/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres