Nouadhibou : le prix de la courbine se négocie à plus de 1600UM le kg.

 

 

Les habitants de Nouadhibou qui sont trop portés sur le poisson ne peuvent plus acheter ce produit au marché du poisson de la SIGP.

Les ménages se plaignent du fait que le poisson surtout la courbine prisée pour la préparation du riz au poisson , coûte de plus en plus cher , se négociant à plus de 1600 UM le kg . Les prix des autres espèces ont été multipliés par deux. De toute façon, à ces prix là, les consommateurs rechignent à acheter.

Et la situation devrait être délicate, reconnaissent nombre d’opérateurs avant le début du ramadan le 1 août 2011 prochain.

Les ménagères dénoncent cette indifférence des pouvoirs publics face à l’incapacité de faire respecter les prix sur le marché. Notons que le poisson qui est vendu dans cette enceinte de la SIGP ne répond à aucun critère d’hygiène pourtant il existe un marché municipal au 6°IEME robinet spécialement conçu pour la vente des poissons mais malheureusement inexploité pour des raisons inexpliquées par les services municipaux.

Les habitants de Nouadhibou payent depuis de nombreux mois, le lourd tribut des surenchères dans les marchés et autres coins de vente de la cité économique. Il est anormal que le poisson se paye à un prix très cher alors que le pays dispose de la zone la plus poissonneuse du monde

 

 

 

cridem

commentaire  FMM

la peche au poulpe et l'arret par le ministre des peches de l'activite des pecheurs etrengers ont contrubies a la rarete du poissons de menage

il faux que  l'etat prepare les mauritaniens a peche au lieu des etrenger...

un grand effort de fomation et de financement est necessaire...

wait and see....



09/07/2011

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres