peche = greenpeace alerte les pays d'afrique de l'ouest


Pêche : Greenpeace alerte les pays d'Afrique de l'Ouest
Greenpeace appelle les Etats Africains à prendre des mesures plus strictes contre la surpêche et la pêche illégale
En marge du Forum Social Mondial qui s'est tenu la semaine dernière à Dakar (Sénégal), l'association les a enjoints à prendre de nouvelles mesures pour lutter contre la surpêche et la pêche illégale. Selon elle, les autorités concernées se doivent d'intervenir pour enrayer ces fléaux avant qu'ils ne mettent les populations côtières sur la paille. L'appel de l'ONG est parfaitement recevable, la pêche étant un secteur d'activité qui concerne directement quelque 4 millions de personnes établies dans cette zone.

Outre la surpêche et la pêche illégale, qui ont conduit la Mauritanie à instituer un « moratoire halieutique » de deux mois en mai dernier, les stocks souffrent de l'affluence croissante des bateaux européens. Un phénomène inquiétant auquel Greenpeace a consacré un rapport, « Comment l'Afrique nourrit l'Europe », dans lequel il est aussi fait état d'une pêche toujours plus intense des navires étrangers. Quant aux zones mortes, espaces où les poissons sont en déficit d'oxygène, leur superficie ne cesse de croître.
L'étude cite également des chiffres de la FAO (Food and Alimentation Organization), selon laquelle un tiers des réserves mondiales de poissons sont aujourd'hui surexploitées.

La situation serait tout bonnement catastrophique au large de l'Europe, d'où la venue massive des bateaux continentaux dans les eaux des pays d'Afrique de l'Ouest. La ruée sera de toute évidence difficile à contenir
 

greenweb.com

source points chauds online



18/02/2011

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres