recommandation 5eme forum cotier en afrique de l'ouest

5ème FORUM MARIN ET COTIER EN AFRIQUE DE L’OUEST: RECOMMANDATIONS

Les participants ont salué, à l’unanimité, la présence des ministres et des parlementaires au forum et ont formulé les recommandations ci-après :

  1. Changer la structure du forum afin que celui-ci reste un espace d’échange et de partage d’expériences plutôt qu’un séminaire d’apprentissage ;
  2. Faire évoluer la CSRP vers une structure d’intégration, avec un sommet des chefs d’Etat, un cadre juridique approprié lui permettant de jouer pleinement son rôle dans la gestion des ressources halieutiques en Afrique de l’Ouest ;
  3. Institutionnaliser la participation des ministres au forum afin d’assurer une meilleure implication des décideurs politiques sur les enjeux et les défis d’environnement en général et de la biodiversité marine et côtière en particulier ;
  4. Prendre en compte les préoccupations des acteurs à la base, notamment les éleveurs, les agriculteurs et les pêcheurs dans les activités de conservation des ressources naturelles ;
  5. Prendre en compte les savoirs locaux dans le processus de gestion des ressources naturelles et dans la réflexion sur l’adaptation aux Changements climatiques ;
  6. Instaurer, à toutes les rencontres du PRCM, une traduction simultanée en français, anglais et portugais et que tous les documents de travail soient disponibles dans ces trois langues ;
  7. Vulgariser et capitaliser les réalisations du PRCM lors des rencontres majeures notamment la 10ième Conférence des Parties de la CBD et appuyer les Etats de l’espace PRCM en vue d’une préparation concertée. Dans cette perspective, encourager la formulation d’un objectif ambitieux pour la conservation de la biodiversité dans la sous-région qui pourrait être annoncé à la COP10 de la CBD à Nagoya ;
  8. Prendre en compte la question des changements climatiques dans les prochaines phases/programmes du PRCM ;
  9. Examiner la possibilité de créer des aires marines protégées océaniques dans les zones sous juridiction nationale ;
  10. Promouvoir des recherches et études sur la capacité de séquestration du carbone des écosystèmes marins et côtiers en vue de leur meilleure prise en compte dans les mécanismes de financement appropriés ;
  11. Renforcer, en collaboration avec l’Organisation Maritime Internationale (OMI) et l’Unité de Coordination Régionale (URC) de la convention d’Abidjan, les cadres juridiques existants et les capacités des acteurs locaux pour la gestion durable de l’exploitation pétrolière ;
  12. Mettre en place un réseau sous-régional d’experts en évaluation environnementale stratégique impliquant différents secteurs clés ;
  13. Harmoniser les législations relatives aux industries extractives dans les Etats de la sous-région en privilégiant le principe de précaution ;
  14. Adopter l’exploitation pétrolière comme thème principal pour le prochain forum ;
  15. Renforcer les mesures de régulation de l’accès à la ressource et les mesures de suivi, de contrôle et de surveillance dans les différents pays du PRCM ;
  16. Prendre en compte la question des droits d’accès des communautés résidentes dans la gestion des ressources naturelles particulièrement dans les zones critiques telles que les estuaires, les mangroves etc. en vue de sauvegarder les milieux et les ressources sensibles et les valeurs culturelles ;
  17. Inciter les Etats à signer, ratifier et mettre en œuvre les conventions internationales relatives aux catastrophes ;
  18. Renforcer les échanges et la mise en commun des différentes expériences existantes en matière d’éduction relative à l’environnement ;
  19. Prendre en compte, dans le cadre des évaluations de la valeur des écosystèmes, les valeurs patrimoniales liées aux communautés autochtones et riveraines des aires protégées ;
  20. Mettre en place un système de suivi rigoureux des recommandations du forum afin de s’assurer de leur mise en œuvre ;
  21. Renforcer les liens de partenariat et de collaboration entre le PRCM et d’autres acteurs tels Wadden Sea, la Convention d’Abidjan, le PNUE, les secrétariats des conventions internationales, etc.

 

Fait à Nouakchott, le 30 juin 2010

 

repajero



02/07/2010

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres