smcp et usiniers fin d'une priode

09:42

Les dessous de la classification des produits de la pêche de Mauritanie:

Objet d’ateliers à Nouakchott, de table ronde à Nouadhibou sous le haut patronage du Ministre des Pêches et de l’Economie Maritime en présence de l’Ambassadeur du Japon et quelques potentiels acheteurs japonais et européens dont Mitsubishi, Marubeni, Kanemastu, Marr, Landa, Gecopesca…et autres opérateurs dans le domaine.

Sur le plan médiatique on en parle beaucoup c’est temps-ci de la S.M.C.P, de son nouveau Directeur Général Mohamed Mahmoud Ould Jafaar, de sa politique et surtout de sa nouvelle classification des produits de la pêche en Mauritanie.

Qui et ceci n’a pas été dit dans les ateliers ni dans les tables rondes, cache derrière elle la restructuration de la S.M.C.P qui à son tour cache derrière elle sa nouvelle mission « d’offrir aux pêcheurs artisanaux des opérations de leasing d’embarcations et construire des usines de traitement des produits de la pêche ». Donc retirer à leurs ennemis traditionnels Mohamed O/ Abdel Vettah, Abbass, Ould Echreyef, Hamboub et la quarantaine d’autres usiniers de traitement des produits de la pêche leur raison d’exister car les produits des pêcheurs artisanaux iront dans les usines de traitement que la Nouvelle S.M.C.P aura construites en contrepartie des financements que cette dernière distribuera généreusement dans un premier temps afin de s’attribuer et définitivement le monopole du traitement sinon de la grande partie du produits.

Alors à défaut d’une reprise par l’Etat de l’entreprise des mains du privé, les dirigeants bénéficieront désormais d’une partie des commissions que versent selon certaines mauvaises langues les acheteurs aux usiniers Vettah, Abbass, Echreyif, Hamboub…etc. Ces commissions tiennent à cœur pour certains directeurs généraux de la SMCP dont ceux qui auront l’amabilité d’offrir à Idoumou O/ MoustaphaAbderrahmane dit « Dane » dont l'approche à été moins intelligente que celle de Jaavar en sait quelques chose…. Et comme dit le proverbe « l’argent est le nerf de la guerre » une bonne bataille est en perspective entre les usiniers et la Nouvelle SMCP dont la cohabitation relèverait de l’impossible.


une chaise pour un moment de palabre dans leurs bureaux,

"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée. 

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

 

 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

 



26/07/2010

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres