village de la biodiversite

« Vous savez où on est ici ? » Non. « C’est le village de la biodiversité. » C’est quoi la biodiversité Madame ? « C’est tout ce que vous voyez ici. Regardez bien les enfants, c’est quoi ça ? C’est un arbre qui pleure. Très bien, mais pourquoi il pleure ? Il pleure parce qu’il n’a pas d’eau, il n’a pas de feuille… »

Cette conversation eu lieu entre les élèves de deux écoles fondamentales de Nouakchott (Selman Varnes de Dar Naim et Les Méharées de Tevragh Zeina) et Marième Mint Ahmed Baba, sociologue. C’était mercredi 30 juin au village de la biodiversité à Nouakchott situé au parc du 05 mars en face du musée national.

Ce village a été ouvert en marge du cinquième forum côtier et marin Ouest africain tenu à Nouakchott (du 29 juin au premier juillet). C’est une initiative du club des amis de la nature et de la protection de l’environnement (CANPE) et la Maison des cinéastes (MDC) avec le soutien du programme régional de conservation de la zone côtière et marine ouest africaine (PRCM) et le ministère mauritanien chargé de l’environnement.

L’énergie solaire, le manque d’eau, les déchets plastiques…tous les aspects de l’environnement et de la protection de la nature sont visibles dans les différents stands du village de la biodiversité. On y note une forte présence de l’ISET de Rosso (Institut supérieur d’enseignement technologique)

Khalilou Diagana /

copie cridem



02/07/2010

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres